Les compétitions européennes de football sur lesquelles parier

Pour parier sur les grandes compétitions européennes, vous avez l’embarras du choix. Il y a tout d’abord les grands championnats de foot nationaux, parmi lesquels on trouve la Ligue 1 française, la Premier League anglaise, la Liga espagnole ou encore la Série A italienne, sans compter la Liga ZON Sagres pour le Portugal ou la Jupiler Pro League pour la Belgique, et bien d’autres championnats disséminés à travers toute l’Europe. A ces championnats par pays, se rajoute la prestigieuse Ligue des Champions de l’UEFA et sa petite sœur : la Ligue Europa. Enfin, l’Euro, organisé tous les 4 ans, vient terminer cette longue liste de compétitions, toutes plus intéressantes les unes que les autres, et sur lesquelles il fait bon parier. Voyons les particularités de ces épreuves européennes?


.

Parier sur la Premier League, le championnat de foot d’Angleterre

Si vous êtes un adepte des paris en direct, alors vous appréciez certainement le spectacle offert par les matches de Premier League et l’adrénaline véhiculée par chacune des 38 journées de ce championnat flamboyant (il se passe toujours quelque chose d’extraordinaire chaque week-end Outre-Manche!)

Comme pour la Ligue 1 française, la ‘Barclays Premier League’ comporte 20 clubs qui se rencontrent du mois d’Aout au mois de mai suivant. N°1 en Europe pour le chiffre d’affaire cumulé, ce championnat d’Angleterre est l’un des plus exigeant physiquement et attire les joueurs les plus talentueux de la planète.

De nombreux français (comme Thierry Henry ou Eric Cantonna) se sont illustrés, en leur temps, dans cette compétition ou continuent de briller chaque week-end (Olivier Giroud, Samir Nasri, Patrice Evra, Hugo Lloris, Loïc Remy..). A noter un autre ‘frenchie’, en la personne d’Arsène Wenger, coach emblématique d’Arsenal, l’entraineur le plus célèbre d’Angleterre après l’ancien technicien de Manchester United, Sir Alex Ferguson, qui a pris sa retraite en 2013.

Concernant la 2éme division anglaise, la ‘Football League’, encore appelée ‘Angleterre Championship,’elle est également l’une des plus exigeantes du paysage footballistique européen et constitue un vivier de choix pour l’élite britannique (24 équipes sont engagées).

Si tous les bookmakers couvrent sans problème la Premier League, ce n’est pas le cas de la Championship qui n’est réellement traitée que par Bwin, Betclic, PMU et ParionsWeb. De son côté, Unibet se contente de proposer 2 paris: le gagnant de la compétition et le classement des montées dans l’élite.

Parier sur la Bundesliga, la ligue professionnelle de foot allemande

Affichant le 2éme chiffre d’affaire européen (derrière la Premier League), bénéficiant d’un niveau d’endettement parmi les plus bas d’Europe, dotée de stades rénovés suite au Mondial 2006 avec une fréquentation en hausse constante, la ligue professionnelle de foot allemande, la ‘Bundesliga’ est une compétition de choix pour parier.

Ce sont 18 clubs qui se disputent le titre de champion d’Allemagne, soit 306 matches sur lesquels miser chaque week-end. Avec 24 victoires depuis la saison 1963-1964, c’est le Bayern Munich (tenant du titre des éditions 2012-2011 et 2013-2014) qui domine de la tête et des épaules le championnat germanique.

Pour les spécialistes, la 2éme division de foot allemande, la ‘2.Bundesliga’, est également un championnat très attractif. Natif de l’Autriche voisine, le bookmaker Bwin couvre parfaitement ces 2 ligues germaniques, suivi de ParionsWeb et de Unibet. Par contre la Bundesliga 2 n’est pas couverte par Betclic, le PMU, ni France-Pari

Parier sur la Liga BBVA, la ligue professionnelle de foot espagnole

Troisième en chiffre d’affaire cumulé sur la liste des ligues européennes, la ‘Liga BBVA’ est outrageusement dominée par 2 équipes XXL : le Real (32 titres) et le Barça (22 titres) qui assurent un spectacle permanent avec leurs 2 attaquants vedettes : Cristiano Ronaldo pour le Real et Lionel Messi pour le Barça.

Avec 20 clubs participants, le format de la Liga espagnole est très similaire à celui de la Ligue 1 française.

La ‘Segunda División’, encore appelée ‘Liga Adelante’ permet à 22 clubs plus modestes de postuler pour l’élite de l’année suivante: les 2 premiers du classement sont promus en D1, les 4 suivants disputant des play-offs pour déterminer le 3éme promu.

A noter que notre Zizou national (après avoir accompli une formidable carrière de joueur au Real, puis d’entraineur adjoint) occupe, pour la saison 2014-2015, le poste d’entraîneur en chef du ‘Real Madrid Castilla’ qui évolue en ‘Segunda Division B.’, l’équivalent de notre D3.

Si l’on ne peut pas parier sur cette Division B espagnole, la Segunda Division A (la Liga Adelante) est bien couverte par tous les bookmakers, en particulier par Bwin et Betclic qui sont les opérateurs affichant le plus de paris sur cette D2 ibérique.

Parier sur la Serie A, la ligue professionnelle de foot italienne

Bénéficiant d’une popularité dépassant largement les frontières transalpines, la Serie A italienne est renommée pour ses défenses infranchissables et sa rigueur de jeu. Avec 30 titres à son actif (incluant celui de la saison 2013-2014), c’est la Juventus de Turin (la Juve) qui détient le record de Scudettos (écussons aux couleurs de l’Italie brocardés sur les maillots des joueurs durant toute la saison suivant l’obtention du titre). Loin derrière, on trouve les 2 clubs de la ville de Milan, l’Inter et le Milan AC de Silvio Berlusconi, détenteurs de 18 titres chacun.

Le calcio italien est réputé pour la qualité de ses clubs formateurs et l’appel à des joueurs étrangers est plus restreint qu’ailleurs en Europe. La Série B, 2éme compétition en championnat constituée de 22 clubs, est un vivier de talents pour la Série A.

Quant au nombre de buts inscrits dans un match de Série A (ou de Série B d’ailleurs), il est plus faible que dans les autres championnats européens, la faute à cette prédilection à défendre très latine. Sachez en tirer les enseignements lors de vos paris sur le nombre de buts marqués !

Les 2 séries A et B italiennes sont parfaitement couvertes par tous les bookmakers de notre panel

Parier sur la Liga ZON Sagres, la ligue professionnelle de foot portugaise

Ajouter le nom d’une bière locale (Sagres) et celui d’une entreprise de télécom (ZON) et vous obtenez la ‘Liga ZON Sagres’, le nom de baptême de l’élite footballistique portugaise. Comme avec la Bundesliga allemande, ce sont 18 clubs qui sont autorisés à accéder à cette ‘Primera Liga’, secondée par une ‘Segunda Liga’ de 24 équipes.

Si la Liga espagnole est monopolisée par 2 clubs, la Liga ZON Sagres portugaise se limite presque exclusivement à 3 clubs : Benfica, Porto et Sporting.

C’est Benfica qui est le plus titré (33), suivi de Porto (27), puis du Sporting (18).

Si vous voulez parier sur le championnat de foot du Portugal, alors rendez-vous chez Bwin, le seul opérateur à proposer des paris sur les 2 ligues ‘Primera’ et ‘Segunda’. Les autres opérateurs se contentent de proposer un pari sur le vainqueur de la ‘Primera Liga’, à l’exception de France-Pari qui ne propose rien du tout sur le championnat portugais.

Parier sur la Jupiler Pro League, la ligue professionnelle de foot de Belgique

Sponsorisée par la marque de bière Jupiler, la ‘Jupiler Pro League’ est le nom du championnat de foot belge. Seulement 16 clubs participent actuellement à cette ‘Division 1’ qui est très facile à suivre. Le club le plus titré est le RSC Anderlecht avec 33 titres, suivi loin derrière du FC Bruges qui affiche 13 trophées.

Le football belge a connu ses heures de gloire dans les années 1970-1980 avec Anderlecht qui remportera 4 Coupes d’Europe (entre 1976 et 1988) et avec l’équipe nationale qui s’illustrera à l’Euro 1980 (finale) et à la Coupe du Monde 1986 (demi-finale).

De nos jours, malgré une hémorragie certaine des meilleurs joueurs vers les Pays-Bas, la France et l’Angleterre, le championnat belge reste une compétition à ne pas négliger. Faisant l’objet de moins d’attention de la part des bookmakers, la ‘Jupiler Pro League’ peut servir de support à vos paris les plus profitables (le nombre de Valuebets y est généralement plus important que dans les autres championnats plus médiatisés !).

Tous les bookmakers de notre panel couvrent sans problème la Jupiler Pro League, à l’exception de Unibet

Parier sur la Ligue des Champions (C1), la compétition de foot annuelle la plus prestigieuse au monde

Arriver en finale de la Ligue des Champions est le rêve de tout club qui évolue sur le continent européen. Pour pouvoir concourir, encore faut-il pouvoir terminer dans le haut du tableau du championnat de son pays (du 1er au 4éme en fonction du classement UEFA des nations).

Dans la palpitante histoire de la LDC, un seul club français est arrivé à remporter ce trophée : c’était l’OM en 1993, alors opposé au Milan AC.

En Juillet et Aout, vous pouvez parier sur les 4 tours de qualification incluant les barrages.

Les 6 journées de la phase de Groupe s’échelonnent généralement de mi-septembre à mi-décembre. Pour cette étape vous pouvez parier sur les têtes de séries de chacun des 8 groupes de 4 équipes.

Enfin, la phase finale à élimination directe est certainement la plus intéressante avec de nombreux rebondissements liés à l’enjeu de chaque match, enjeu allant crescendo au fur et à mesure que s’approche la finale. C’est l’occasion rêvée de se lancer dans les paris en direct et de mettre en pratique nos techniques de Surebet en live.

Parier sur la Ligue Europa, la compétition de repêchage des clubs européens éliminés de la C1

En Ligue Europa (C3) les enjeux financiers sont moins important qu’en C1 et cela donne des compétitions plus ouvertes. Des équipes (comme Séville, l’Atlético ou Porto) et des joueurs (comme Henrik Larsson ou plus récemment comme Radamel Falcao avec le FC Porto) se subliment pour ce type d’épreuve, débarrassés de concurrents plus prestigieux.

Dans la longue histoire de la C3, si c’est l’Italie qui a remporté le plus de trophées (9), on assiste depuis 2003 à une domination des clubs ibériques, parmi lesquels figurent le Séville FC (3 trophées), l’Atlético Madrid (2 trophées) ou encore le FC Porto (2 trophées également).

Tout comme pour la Ligue des Champions, vous pouvez parier sur les 4 tours de qualification (incluant les barrages), sur le mini-championnat qui compte 12 groupes (au lieu de 8 pour la LDC) et sur les 5 derniers tours à élimination directe (des 16ème à la finale).

Quant aux résultats des clubs français en C3, ils sont bien maigres: à ce jour, aucun club tricolore n’est parvenu à décrocher ce fameux trophée Bertoni. Seuls 4 équipes sont arrivées en finale, la dernière en date étant l’OM en 2004 contre le Valence CF. Mais statistiquement, la probabilité de voir un club français en tête de le C3 n’a jamais été aussi élevée. Si le PSG trébuche en C1, cela pourrait bien être son lot de consolation !

Parier sur l’Euro, la compétition phare des nations européennes

Depuis la création de l’Euro (en 1960), la France a été admise en finale à 2 reprises, en 1984 et en 2000. A chaque fois elle a gagné la compétition, contre l’Espagne en 84 et contre l’Italie en 2000.

Pour l’euro 2016, en tant que pays organisateur, la France est automatiquement qualifiée.

Pour les autres 52 nations participantes à l’Euro 2016, les phases éliminatoires se tiendront sur 10 journées programmées du 7 Septembre 2014 au 13 Octobre 2015. Pas moins de 9 groupes de 5 (ou 6) équipes se rencontreront en matches aller-retour.

Les matches de barrage sont programmés quant à eux du 12 au 17 Novembre 2015. La phase finale sera composée de 24 équipes qui se rencontreront du 10 juin au 10 juillet 2016.

Voilà plein d’opportunité de parier, soit sur les matches des différentes phases (Éliminatoires, Barrages, Phases finales), soit sur le résultat de la compétition. Chez Bwin, en Octobre 2014, la cote de l’Équipe de France est à 5,75, en deuxième place du classement, derrière l’Allemagne (cote de 4,00) et devant l’Espagne (cote de 7,00).

Voilà, nous avons fait le tour des principales compétitions européennes de foot, compétitions ouvertes à la prise de pari chez tous les bookmakers de notre panel. Si vous êtes débutant, commencez par vous faire la main sur le championnat (D1) de votre pays de résidence. Vous progresserez ensuite en pariant sur les grandes joutes européennes (C1, C3 et Euro). Explorez enfin le championnat de 2eme division (D2) de votre pays, puis aventurez-vous vers les championnats étrangers, en commençant pas les plus grands (Premier League, Bundesliga, Liga,..).